Les entreprises sont soumises à un environnement instable. Des circonstances qui constituaient une menace hier, peuvent aujourd’hui se révéler être une opportunité. Et c’est à la société qu’il reviendra d’en tirer le meilleur profit au regard de ses forces et faiblesses. Par ailleurs, l’augmentation de la productivité a toujours était au cœur des préoccupations des organisations. Toutefois, on est bien loin de l’époque de la standardisation. Les consommateurs recherchent des prestations sur mesure. Ils veulent bénéficier de produits ayant une large diversité. Pour être compétitif, il importe donc de répondre au mieux aux besoins des clients, tout en usant du minimum de ressources. Un jeu d’équilibriste que doivent réussir les organisations à travers l’excellence opérationnelle

Définition de la notion d’excellence opérationnelle

L’excellence opérationnelle se définit comme la capacité à produire des biens ou des services qui sont les plus en adéquation avec les besoins des consommateurs, et cela, en minimisant les coûts de production. 

On réalise donc que la mise en place de l’excellence opérationnelle vise des objectifs de performance. Il s’agît d’accroître la qualité des biens mis à la disposition des clients, mais en utilisant le moins de ressources possible. 

Et pour atteindre ce but d’efficience en matière de production, les organisations ont à leur disposition plusieurs méthodes. Il s’agît notamment du lean management qui se fonde sur 6 principes. Le but est d’éviter au maximum le gaspillage. Il y a encore le Word Class. Toutefois, il convient de préciser que ces approches comportent plusieurs ramifications.

L’excellence opérationnelle constitue un levier de compétitivité pour les organisations

L’excellence opérationnelle a trois principales visées : l’optimisation de la productivité, l’amélioration continue de la qualité des biens ou services produits, et la réduction des coûts de production.

Elle est donc perçue comme un vrai levier de développement dans ce sens où elle permet d’accroître la compétitivité des organisations. Elle vise essentiellement la performance. Par conséquent, elle s’intéresse à la satisfaction des clients, à l’amélioration des processus de production, et à la mise en place de solutions pertinentes qui éliminent tout gaspillage. 

La mise en place de l’excellence opérationnelle réclame la participation de toutes les composantes de l’organisation

L’excellence opérationnelle ne peut être appliquée efficacement dans l’organisation que dans la mesure où le concours de chacun est sollicité. C’est dire qu’il faut rassembler les employés autour d’objectifs précis. Car pour ce qui est d’éviter les gaspillages, c’est aux travailleurs qu’il revient de prendre soin du parc informatique.